thérapie viscérale

La thérapie viscérale est une méthode douce permettant de créer une stimulation physiologique des organes afin de retrouver leur fonctionnement normal. Le principe de traitement, manuel (avec les mains), a pour but de stimuler les mécanismes d’auto-guérison, d’auto-régulation et d’auto-défense.

Un organe en bonne santé est mobile. Toute perte de mobilité, ralentissement, fixation, adhérence avec une autre structure de l’organisme entraîne une modification de sa physiologie, puis d’une éventuelle pathologie.

Lorsqu’un symptôme apparaît, la compréhension des causes est recherchée afin de rétablir toute perte de mobilité, redonner une santé tissulaire, synonyme de vie et vitalité.

Le bilan se base sur l’anamnèse, la description des symptômes (en termes d’horaires, de chronicité, de saisonnalité), l’observation du visage et de la peau, l’examen de la langue, l’attitude posturale ainsi que l’observation de l’abdomen. La palpation globale et spécifique complète le bilan.

 

L’approche digestive s’avère utile afin de comprendre les relations possibles entre le système digestif, les troubles métaboliques et le système musculo-squelettique.

Les problématiques liées aux organes suivants peuvent être prises en charge : Foie, vésicule biliaire, pancréas, estomac, duodénum, intestin grêle, gros intestin, reins, péricarde et diaphragme. Quelques conseils alimentaires et phyto peuvent compléter la prise en charge.

thérapeute: Laetitia Battiaz