ergothérapie

La méthode de rééducation sensitive.

Elle a été crée par Claude Spicher, ergothérapeute de formation et collaborateur scientifique de l’Unité de physiologie à l’Université de Fribourg.

« Après 12 ans d’existence, la méthode de rééducation sensitive est aujourd’hui reconnue mondialement. Axée sur le traitement de la douleur au niveau de la peau (sensations de brûlure à l’intérieur et à l’extérieur, « lancées », douleurs semblables à des décharges électriques, fourmillements, etc.), elle est enseignée dans 28 pays. Une formation est proposée et les thérapeutes l’ayant suivie obtiennent un certificat de Rééducateur Sensitif existant depuis 2009.

Les troubles de la sensibilité sont dus à des lésions des nerfs périphériques et cette méthode thérapeutique est utilisée principalement pour, d’abord, identifier les douleurs des patients et, ensuite, leur proposer un traitement adapté (…).

Elle repose principalement sur une description, par les patients, des troubles ressentis qui permet d’identifier le type de douleur et à établir une cartographie qui servira à traiter et suivre l’évolution de ces troubles sensitifs. Différentes techniques de rééducation favoriseront ce cheminement vers le mieux-être. Cette méthode, déjà testée sur plusieurs centaines de patients, présente des résultats positif (…).

Elle est destinée aux patients qui cherchent désespérément une solution à leur douleur… »

Extrait du communiqué de presse de l’Université de Fribourg, service communication et médias, accessible sur « neuropain.ch ».

thérapeute: nathalie drezet-munch